Comment entretenir son blouson ciré ?

Commençons par un peu d’histoire ; nous devons le coton ciré aux marins. Il y a plusieurs siècles, des marins écossais ont remarqué que leurs voiles prenaient un meilleur vent lorsqu’elles étaient mouillées. Seulement, les voiles mouillées sont des voiles très lourdes, ainsi, ces marins du 19e siècle se sont aperçus quand huilant leurs voiles ils gagnaient en poids et que celles-ci devenaient imperméables.

Ces pionniers du coton ciré ont alors appliqué de l’huile de lin sur leurs voiles et également sur leurs capes (précurseur des imperméables « jaunes » des pêcheurs), cela permit d’imperméabiliser le tissu.

Fait intéressant, l’inconvénient de l’huile de lin était qu’il jaunit en vieillissant, ce qui explique pourquoi, jusqu’à ce jour, les imperméables des pêcheurs sont traditionnellement jaunes.

Dans les années 1930, l’application de l’huile de lin a été remplacée par un nouveau procédé: la paraffine. Cela a créé une toile cirée très résistante à l’eau, mais plus respirante et moins rigide (et a également éliminé le problème de jaunissement).

Après son utilisation en mer, le coton ciré s’est propagé. Il fut particulièrement apprécié par l’armée britannique durant la Seconde Guerre mondiale, c’était d’ailleurs la seule armée à avoir des vêtements imperméables.

Après la Seconde Guerre mondiale, le coton ciré a connu un succès commercial auprès des agriculteurs et des gardes-chasse comme vêtement de pluie « robuste ».

Aujourd’hui très apprécié par les motards, car imperméable, robuste et léger, le coton ciré a également connu sa quintessence sur les épaules du célèbre Steve McQueen.

La toile en coton ciré est l’un des rares exemples de tissu à l’épreuve du temps. L’avantage d’investir dans ce produit de qualité, c’est qu’il se bonifie avec le temps en prenant de multiples variations de teintes, de couleurs et de contrastes. C’est ce qu’on appelle la patine, une élégance ultime offerte par le passé. Un art de vivre, de consommer, de restaurer, de préserver, de protéger, d’entretenir, de pérenniser.

1 / Comment nettoyer son ciré ?

1.1 – Il faudra vous munir des produits suivant :

1.2 – Commencer par nettoyer votre blouson en frottant doucement sur les taches à l’aide d’une éponge (et d’eau tiède si celle-ci est tenace). Afin d’enlever les petites saletés qui pourraient se loger entre les coutures, prenez votre brosse.

1-3 – Laisser sécher votre blouson

2 / Comment ciré son blouson moto ?

2.1 – Faites fondre la cire au bain-marie, la cire fondra à environ 55-60 °C (131-140 °F) et il faudra attendre environ 15mm.

2.3 – Une fois votre cire liquide, trempez l’extrémité de votre chiffon dedans. Appliquez la cire en petite quantité sur la zone souhaitée, puis étalez-la. Répétez l’opération sur l’ensemble du blouson. La cire a tendance à durcir rapidement, afin de ne pas peiner vous pouvez vous munir d’un sèche-cheveux et survoler la zone ou la cire a durci.

2.4 – Si vous souhaitez rendre plus imperméables les sections exposées du vêtement, telles que les épaules et le torse, appliquez plusieurs couches sur celle-ci.

2.5 – Une fois votre blouson ciré, repasser un coup de brosse sur l’ensemble de celui-ci. Cela permettra de bien étaler la cire qui pourrait se loger autour des boutons et des fermetures éclair. Par ailleurs, la brosse retirera les dernières petites salissures que votre chiffon aurait laissées.

2.6 – Pour finir, laisser sécher votre blouson pendant 24 heures dans une pièce froide et sèche avant de l’utiliser.

Votre blouson est désormais parfaitement imperméable.

Nous espérons que ces quelques conseils d’entretien vous auront aidé et nous vous souhaitons bonne route !

Vous pouvez retrouver les cires professionnelles sur notre site internet et également en boutiques Vintage Motors.

Vintage Motors Bastille
8 bis boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris
01 49 29 92 88
Ouvert de 10h à 19h30 du lundi au samedi

Vintage Motors Etoile
36 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris
01 45 72 16 26
Ouvert de 10h à 19h30 du lundi au samedi

Précédent

Trouver sa bonne taille de blouson moto ?

Suivant

MARKO, la jeune marque française de casques.

  1. Bon article merci pour ces conseils

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén